Aside

Apprendre et passer son permis en étant accompagné.

Apprendre à conduire de manière accompagné par un membre de sa famille ou un ami permet entre autre de réduire le stress pouvant survenir lors de cette formation quasi obligatoire. Mais la conduite accompagnée comporte de nombreux autre avantage amenant à la réussite de l'examen.

Accueil > Articles > Conduite accompagnée. L'apprentissage de la conduite (A.A.C).

Il est des étapes importantes dans la vie de chacun, des étapes qui laissent des souvenirs indélébiles et l'apprentissage de la conduite en fait partie. La peur d'échouer à l'examen est une hantise que tout le monde partage, pour bien s'y préparer, la plupart des gens augmentent le nombre d'heure de cours de conduite. Il existe néanmoins une autre solution beaucoup plus efficace : la conduite accompagnée.

Un apprentissage de longue durée.

La conduite accompagnée

Pour bien apprendre à conduire et réussir son examen haut la main, rien de tel qu'une préparation de longue haleine. L'apprentissage anticipé de la conduite (A.A.C), communément appelé "conduite accompagnée", présente cette avantage : une période d'apprentissage plus longue.

Cette forme d'apprentissage concerne les individus âgés entre 16 et 18 ans. Elle comporte une formation initiale similaire à la formation plus traditionnelle, avec une dizaine d'heures de théorie et une vingtaine d'heures de pratique.

Cette session sera complétée d'une expérience de conduite variant entre 1 et 3 ans. Pendant cette période, l'apprenant sera assisté par une personne appelée "accompagnateur" qui doit évidemment remplir certaines conditions comme :

Enfin, il est impératif d'obtenir l'accord de la compagnie d'assurance du véhicule avec lequel l'individu apprendra à conduire.

Deux rendez-vous pédagogiques à l'auto-école, permettront ensuite de clore l'apprentissage avant de passer l'examen final. Ce type de formule permet aux apprenants d'acquérir une bonne maîtrise du véhicule et d'acquérir très tôt les bon réflexes. Cet apprentissage est très répandu dans les zones rurales où les chiffres avoisinent les 50%.

La conduite accompagnée, des avantages bien réels.

Le taux de réussite au permis de conduire est de 73% comparé à un taux de 49% avec la méthode traditionnelle. L'apprentissage de la conduite (A.A.C), permet aussi de réaliser des économies. En effet, les individus ayant choisi ce type de formule, bénéficient au niveau de l'assurance de leur véhicule, de la réduction de la surprime jeune conducteur.

Par ailleurs, les personnes ayant obtenus leur permis de conduite à partir de mars 2004, verront leur délai de permis probatoire raccourcir d'un an grâce à la formule d'apprentissage (A.A.C). Cette période durera donc 2 ans au lieu des 3 ans obligatoires. Le conducteur pourra ainsi obtenir plus vite son capital de 12 points du permis, mais à la condition qu'il ne commette pas d'infractions graves au code de la route pendant sa période probatoire.

L'apprentissage libre, une formule contraignante et coûteuse.

Il existe une autre formule dans le cadre de la conduite accompagnée : l'apprentissage libre. Cette formule permet de ne pas passer par une auto-école. Mais heureusement, elle présente un grand nombre de contraintes, ce qui a tendance à décourager les apprenants et leur entourage.

En effet, le véhicule qui sert à ce type d'apprentissage, doit remplir un certain nombre de critères comme :

Sans compter que l'accompagnateur doit apprendre à conduire ce type de voiture dans un centre de formation spécialisé.

De plus, il est interdit de circuler librement. C'est un arrêté préfectoral ou municipal qui désigne les routes où il est autorisé de pratiquer une conduite accompagnée libre. Par ailleurs, l'apprenant doit compenser les cours pédagogiques en auto-école et ce, en suivant les objectifs du livret d'apprentissage. Ce livret s'obtient à la préfecture au moment de la demande de permis de conduire.

Publié le 12-06-2008 : dernière mise à jour le 01-09-2017.

Nous vous conseillons également de consulter cette page pour aller plus loin.