Aside

Consulter le capital de points de son permis avec Télépoints.

Depuis plusieurs années déjà, le service Télépoints est mit à disposition des conducteurs afin qu'ils puissent savoir rapidement combien ils leur reste de points sur leur permis de conduire. Explications du fonctionnement de ce service d'informations en ligne disponible 24h/24.

Accueil > Articles > Télépoints : connaître le nombre de points sur son permis.

Combien de points ai-je sur mon permis ?

Pour connaître son solde de points, nul besoin d’attendre la prochaine infraction. Depuis le 2 juillet 2007, un service en ligne permet de savoir le nombre de points restant sur son permis de conduire : Télépoints. Une aubaine pour les nombreux conducteurs qui avaient perdu le compte !

Un téléservice sécurisé.

La création de ce téléservice citoyen a été décidée lors de la réunion du Comité interministériel de la sécurité routière (CISR) du 8 novembre 2006, souhaitée par le premier ministre Dominique de Villepin. Le gouvernement désirait simplifier les démarches pour que les conducteurs puissent consulter « rapidement et en toute transparence » leur capital de points.

Télépoints est accessible depuis le site Internet du Ministère de l’Intérieur, de l’Outre-mer et des Collectivités territoriales (www.interieur.gouv.fr), et offre la possibilité aux conducteurs de connaître le nombre de points affecté à leur dossier de permis de conduire. Il s’agit d’informations extraites du système national des permis de conduire. Un tiers non autorisé par la loi, comme un employeur ou un assureur, ne peut connaître les données y figurant.

Comment consulter Télépoints ?

Télépoints

L’accès au site est sécurisé, ce qui garantit la confidentialité des informations relatives à chaque dossier. Pour s’identifier, il est nécessaire de connaître son numéro de permis, qui sert d’identifiant, et son code personnel confidentiel. Vous trouverez ces éléments sur les documents suivants :

Le relevé intégral du permis de conduire.

Ce document est systématiquement délivré par toute préfecture et sous-préfecture (obligatoirement raccordée à l’application système national des permis de conduire), lors de toute démarche relative au permis de conduire : réédition du permis de conduire suite à l'obtention d'une nouvelle catégorie, délivrance de duplicata…

Il est aussi possible de se déplacer au guichet, en présentant une pièce d’identité en cours de validité, ou d’effectuer une demande par courrier. Dans ce cas, il sera nécessaire d’y joindre la photocopie recto-verso de votre permis de conduire, la photocopie d’une pièce d’identité en cours de validité, une enveloppe affranchie au tarif lettre recommandée avec accusé de réception, et la liasse de La Poste permettant la distribution du recommandé (renseignée à vos nom et adresse).

La lettre référence 48M.

Ce courrier recommandé est envoyé par le Ministère de l’Intérieur aux conducteurs dont le capital de points devient égal ou inférieur à six (sur un maximum de douze), à l’exception des conducteurs en période probatoire. Elle les alerte sur cette situation et les incite à suivre un stage de sensibilisation leur permettant de récupérer quatre points.

La lettre référence 48N.

Ce courrier recommandé est envoyé par le Ministère de l’Intérieur aux conducteurs titulaires d’un permis probatoire, qui perdent trois points ou plus lors d’une infraction (sauf si elle entraîne l’invalidation du permis de conduire). Le conducteur a l’obligation de suivre un stage de sensibilisation à la sécurité routière (stage permis à points).

Bon à savoir.

Pas de précipitation, il ne sera possible d’accéder à Télépoints que le lendemain de l’obtention de votre code confidentiel ! Une fois identifié sur le site, vous pourrez connaître le nombre de points figurant sur votre permis de conduire, au moment de la visualisation. Il est important de savoir que les éventuelles effractions commises, et non enregistrées à cet instant dans le système national des permis de conduire, ne figureront pas sur le site. De plus, le téléservice ne fera pas apparaitre les mesures de restriction du droit de conduire dont vous pourriez faire l’objet, comme une suspension de permis.

En application de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d’un droit d’accès et de rectification aux informations vous concernant. Toute demande relative à l’exercice de ce droit doit être adressée au service préfectoral.

Publié le 11-06-2008 : dernière mise à jour le 01-09-2017.