Aside

Un gilet de sécurité et un triangle de présignalisation obligatoire.

Nouvelle mesure de la sécurité routière : tous les automobilistes doivent être en mesure de présenter aux forces de l'ordre un gilet de sécurité (jaune) et un triangle de présignalisation dés le 1er juillet 2008. Équipement devant rester à l'intérieur du véhicule.

Accueil > Articles > Le gilet de sécurité et le triangle de présignalisation.

Il a été décidé par le Comité Interministériel de la Sécurité Routière (CISR) que tous les conducteurs devront justifier à bord de leur véhicule la présence d'un triangle de pré-signalisation ainsi que d'un gilet de sécurité à partir du 1er juillet 2008. Il sera obligatoire de les présenter en cas de contrôle routier, sous peine d'être sanctionné par une contravention de 4ème classe et une amende forfaitaire de 135€.

Le but de cette mesure est de renforcer la sécurité des automobilistes lorsqu'ils s'arrêtent en situation d'urgence. Le triangle permettra de signaler plus facilement le véhicule en difficulté, tandis que les gilets rendront plus visibles les usagers situés sur le bas-coté de la route.

Ces équipements de sécurité sont disponibles dans les moyennes et les grande surfaces ainsi que dans les magasins spécialisés, à des prix compétitifs.

Mode d'emploi du gilet de sécurité :

gilet de securite et triangle de presignalisation.

Le gilet de sécurité est considéré comme un "équipement de protection individuelle de catégorie II" par la loi. Il devra être enfilé par le conducteur avant de sortir du véhicule immobilisé, en cas d'arrêt d'urgence.

Le Conseil Européen a œuvré pour le rapprochement de la législation des États membres dans ce domaine, notamment avec la directive européenne 89/686/CEE qui prévoit la présence d'un marquage CE sur le gilet, garantissant sa conformité. Ce marquage indique que la dimension rétro-réfléchissante du gilet ainsi que sa résistance au vieillissement ont été testés en laboratoire.

Mode d'emploi du triangle de présignalisation :

L'usage du triangle de présignalisation est obligatoire sur la voirie en cas d'arrêt d'urgence. L'automobiliste doit le placer sur la chaussée lorsqu'il quitte le véhicule, à 30 mètres du véhicule immobilisé ou de l'obstacle sur la chaussée ayant entraîné son immobilisation.

Seuls les triangles homologués sont reconnus par le règlement de Genève n°27. L’homologation indique que le triangle de présignalisation a passé avec succès des tests visant à vérifier sa résistante mécanique, sa résistance aux intempéries et au carburant, et sa stabilité face au vent. Elle se vérifie par la présence d'un marquage chiffré sur le triangle, correspondant au pays qui l'a délivré.

Les triangles de présignalisation doivent être de couleur fluorescente et réfléchir la lumière. Ils doivent également être fournis avec une notice expliquant la procédure à suivre pour le monter et le déplier. Il est fortement conseillé de s'entraîner chez soi à monter le triangle afin de gagner du temps en cas d'urgence, chaque seconde pouvant se révéler précieuse.

Ne pas oublier :

Si le véhicule est équipé de feux de détresse, leur allumage reste obligatoire en cas d'arrêt d'urgence sur la chaussée ou sur le bas-côté.

Exception :

Cette mesure ne s'applique pas aux cycles, aux véhicules motorisés à deux ou trois roues et aux quadricycles motorisés mais non-carrossés.

Publié le 12-06-2008 : dernière mise à jour le 09-12-2015.