Aside

Installation des premiers radars tronçons.

Les nouveaux radars tronçons capables de calculer la vitesse moyenne d'un véhicule commencent à être installés. D'abord en phase de test pendant environs deux mois, ils verbaliseront automatiquement les automobilistes en excès de vitesse à partir du mois d'août 2012.

Accueil > Articles > Radars tronçons : le radar de vitesse moyenne est prêt.

La vitesse moyenne des véhicules controlée.

Le premier « radar tronçon », également appelé « radar vitesse moyenne », a été installé mercredi 20 juin 2012 sur la RN 57, près de Besançon. Ce radar fait partie des appareils équipés des dernières technologies qui avaient été annoncés par le gouvernement Sarkozy. Il calcule la vitesse moyenne des véhicules sur un tronçon de route (2 km en général) et non plus la vitesse instantanée à un point fixe.

Ces radars identifient donc tous les véhicules et le système étant équipé de la dernière technologie infrarouge, il n'y a pas de flash lors de la prise du cliché.

Le principe de fonctionnement est le suivant : l'automobiliste est d'abord alerté de sa vitesse par un radar pédagogique, ensuite un premier appareil relève la plaque d'immatriculation et démarre le chronomètre, enfin un deuxième radar placé quelques kilomètres plus loin arrête le chronomètre et calcule la vitesse moyenne du véhicule sur la distance parcourue.

Si la vitesse moyenne de l'automobiliste est supérieure à la limite autorisée, il reçoit une contravention par La Poste, directement à son domicile, sans être arrêté par les forces de l'ordre, comme c'est déjà le cas avec les radars automatiques.

Explication du radar tronçon

Le premier radar tronçon de ce type est donc installé et est en période de test, il ne verbalisera pas avant le mois d'août ; un deuxième sera installé fin juin en Loire-Atlantique et effectuera un contrôle sur 3,5 km ; un troisième sera mis en place en juillet dans le Lot-et-Garonne sur 4,9 km. Il devrait y avoir une quarantaine de ces radars en service sur les routes de France d'ici la fin de l'année 2012.

Que pense-t-on de ces radars tronçons ?

Ces radars, qui existent déjà en Grande-Bretagne et en Italie, sont jugés efficaces et vont permettre d'éviter le coup de frein juste avant le contrôle de vitesse et l'accélération dès le radar franchi, comme c'est le cas avec les radars fixes actuels. Comme toujours, côté automobilistes, les avis sont partagés, certains se demandent si cela va vraiment améliorer la sécurité routière ou plutôt servir à remplir les caisses de l'État.

Pour Pascal Pennec (Auto Plus) : « Cela va être du gâteau pour les avocats spécialisés, car c'est une nouvelle infraction qui n'existe pas et pour le moment, elle ne figure pas au code de la route. »

Pour Chantal Perrichon (Présidente de la ligue contre la violence routière) : « Ces radars vont contrôler des secteurs, des itinéraires extrêmement circulés, dangereux et nous espérons qu'ils contrôleront des dizaines de kilomètres. »

Les radars nouvelle génération.

Les radars nouvelle génération mis en place au cours de l'année sont : les radars tronçons présentés ci-dessus, les radars passage à niveau qui, comme leur nom l'indique, seront installés à proximité des passages à niveau, et les radars mobiles-mobiles qui sont des radars mobiles embarqués dans des voitures banalisées, ces voitures qui se faufilent dans le trafic et flashent les automobilistes en circulant, d'où l’appellation mobiles-mobiles.

Les radars devraient bientôt contrôler d'autres points importants du code de la route puisque certains appareils en cours de tests sont capables de différencier les voitures des camions, de détecter la météo (la vitesse doit être réduite par temps de pluie), de repérer les véhicules volés, de vérifier si le conducteur a un téléphone à la main ou encore si la ceinture de sécurité est bien attachée. Il faudra donc être de plus en plus vigilant au volant de son véhicule, car le moindre écart risque d'être sanctionné.

Publié le 22-06-2012 : dernière mise à jour le 24-12-2015.