Aside

Des actions pour progresser en termes de sécurité routière.

Suppression des panneaux annonçant les radars automatiques, interdiction des avertisseurs, retrait de 8 points sur le permis en cas d'alcoolémie supérieure à 0,8 g/l dans le sang... Détails des nombreuses mesures adoptées le 11 mai 2011 par le gouvernement.

Accueil > Articles > Nouvelles mesures d'amélioration de la sécurité routière.

En réaction aux quatre mois d'augmentation du nombre de morts sur les routes de France, François Fillon a réuni ce matin un comité interministériel de sécurité routière afin de mettre en place des mesures visant à arrêter cette hécatombe.

Pour rappel, voici l'évolution du nombre de morts depuis le 01 janvier 2011 :

De nouvelles mesures ont donc été décidées ce matin, mercredi 11 mai 2011, qui seront appliquées dans les semaines qui viennent.

Suppression des panneaux indiquant les radars automatiques.

Le 28 juillet 2010, il avait été décidé de remplacer les panneaux signalant les radars automatiques par des panneaux mois précis indiquant des zones de contrôles radars fréquents. Cette fois-ci, c'est la fin pure et simple des panneaux de signalisation, lesquels vont être retirés dans les semaines qui viennent. Les cartes d'implantation des radars ne seront plus rendues publiques et la mise en place de 1 000 nouveaux radars d'ici 2012 est confirmée.

Interdiction des avertisseurs radars.

Les détecteurs de radars étaient déjà interdits en France ; cette fois-ci, ce sont les avertisseurs de radars qui vont également être interdits. Tout automobiliste possédant un système permettant d'avertir les autres utilisateurs de la présence d'un radar va donc devenir hors la loi.

L’excès de vitesse de plus de 50 km/h devient un délit.

Un excès de vitesse supérieur à 50 km/h constituera désormais un délit dès la première constatation. Cet excès n'était jusqu’à présent considéré comme tel qu'en cas de récidive.

Huit points pour un taux d'alcoolémie supérieur à 0,8 g/l.

Renforcement des sanctions concernant l'alcool au volant. En effet, la conduite avec un taux d'alcoolémie supérieur à 0,8 g/l entraînera la perte de huit points au lieu de six actuellement. De plus, la possibilité de réaliser une prise de sang afin de détecter la présence d'alcool ou de drogues dans le sang sera étendue aux infirmiers.

Sécuriser les usagers de deux-roues.

Concernant les utilisateurs de deux-roues, il a été décidé d'agrandir les plaques d'immatriculation afin de rendre plus efficaces les contrôles sur ce type d'engins et de rendre obligatoire l'équipement rétro-réfléchissant. De plus, une formation devra être suivi par les conducteurs reprenant la conduite d'une moto après cinq ans d'interruption.

Trois points pour le portable au volant.

L'interdiction des kits mains libres, dont on entendait parler depuis quelques jours, n'a pas été retenue. Mais le fait de conduire avec l'appareil à la main devient une infraction de catégorie quatre et engendrera dorénavant la perte de trois points sur le permis de conduire. En France, près d'un accident de la route sur dix est lié à l'utilisation du téléphone au volant. De même, la conduite d'un véhicule avec un appareil à écran en fonctionnement dans le champ de vision du conducteur (autre qu'aide à la conduite et à la navigation type GPS) sera passible d'un retrait de trois points et d'une amende de 1 500 euros, contre 135 euros d'amende et le retrait de deux points actuellement.

Publié le 11-05-2011 : dernière mise à jour le 04-02-2015.